Le guide de votre bien-être à domicile

Acarien

Actualités

Lycée naval de Brest : une épidémie de gale

Depuis quinze jours, un cas de gale a été diagnostiqué dans le lycée naval de Brest. Jusqu’ici, la maladie touche une dizaine d’élèves mais la contamination va à l’échèle de trente personnes et de dix autres élèves susceptibles d’avoir été en contact avec eux.

Pour empêcher la polémique, le proviseur de l’établissement a adressé une lettre d’explication aux parents des élèves et a instauré d’importantes mesures d’hygiènes. Pour éviter toute prolifération, toutes les chambres ont été désinfectées et les linges lavés à 60 degrés. Puisqu’aucun avis de fermeture n’a été émis, le lycée continue de recevoir les élèves mais les malades ont été renvoyés aux soins de leurs familles. Pour les personnes qui ont été en contact avec les malades, les responsables de l’établissement conseillent un traitement préventif. Ce qui pourrait être le cas des participants à l’Université d’été de la Défense qui y a accueilli des dizaines d’industriels de l’armement, le ministre de la Défense et les députés il y a quinze jours.

Comment reconnaitre la gale ?

Provoquée par un acarien, la maladie extrêmement contagieuse se propage avec les vêtements et la literie. Elle se reconnait grâce à des symptômes typiques tels l’éruption de petits boutons qui démangent. Caractéristique de la peau, la gale creuse l’épiderme et l’acarien dépose ses ½ufs dans des galeries préconçues. Le maladie met 15 jours pour incuber et peut très bien être soignée.

En cas de contact avec les malades, un traitement est toujours nécessaire même si les symptômes sont encore absents. Parmi les médicaments les plus proposés par les spécialistes de la santé figurent le benzoate de benzyle, l’ivermectine, le lindane, les pyréthirnes ou des antibiotiques pour les cas plus graves.