Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Alimentation : zoom sur les ingrédients du futur

Une enquête de la BBC a permis d’avoir un aperçu de notre alimentation après vingt années de hausse incessante du prix des produits alimentaires de base, de la population mondiale et des problèmes environnementaux. Parmi les ingrédients les plus probables figurent les insectes, les viandes de laboratoire et les algues alimentaires.

Dans la famille des insectes les plus riches en protéines, les sauterelles sont moins chères que le b½uf et leur empreinte carbone est nettement moins faible selon les spécialistes de la Wageningen University des Pays-Bas. Ainsi, elles seront changées en steaks et saucisses pour améliorer la présentation et l’aspect en bouche.

Pour ce qui est de la viande proprement dite, des scientifiques néerlandais travaillent actuellement sur des cellules souches bovines afin de créer des hamburgers à base de bandes de tissu musculaire cultivé in vitro. D’une valeur de 250 000 euros, l’expérience permet de réduire la production de gaz à effet de serre, l’abatage d’animaux, la consommation d’eau et l’utilisation de grands terrains dédiés à l’élevage du bétail.

Pour les algues alimentaires, il existe actuellement 145 espèces dans le monde entier. Selon la BBC, il s’agit d’une réserve importante de denrées alimentaires indispensables pour les éventuelles pénuries. Parmi les plus célèbres, la spiruline est une algue bleue très riche en protéines et en fer. En misant sur cette dernière, la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture) encourage sa production dans les pays en voie de développement pour permettre à ces derniers de les commercialiser dans les pays riches.

Pour finir, l’université d’Oxford travaille sur l’influence des sons sur le goût. Un concept déjà utilisé chez Fat Duck, un restaurant trois étoiles anglais qui reproduit le son de la mer pour évoquer la fraîcheur des aliments.