Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Musicothérapie : une efficacité prouvée en fibromyalgie

La musicothérapie consiste à atténuer les douleurs chroniques et aiguës par la musique. Cette technique est très utilisée à Montpellier et à Limoges. Parmi les patientes qui en bénéficient les bienfaits, Claudine Comolli souffre depuis 5 ans de fibromyalgie sévère qui l’empêche de se déplacer normalement. Elle témoigne : « Quand on m’a proposé la musicothérapie, ça m’a plutôt fait rire. Franchement, je n’y croyais pas. Mais je me sentais tellement ligotée par mes douleurs que j’étais prête à tout tenter. Et contre toute attente, ça a vraiment changé ma vie ».

Depuis 2007, elle effectue des séances de musicothérapie au Centre antidouleur du CHU de Montpellier. Elle confirme les effets de cette pratique : « Aujourd’hui, j’en fais une séance chaque soir pour atténuer la douleur et parvenir à m’endormir. Et si je suis en crise, j’en fais aussi pendant la journée. Ça m’a permis d’arrêter complètement les antidouleurs opiacés ! »

De son côté, Stéphane Guétin, psychologue clinicien et musicothérapeute à Montpellier affirme que « La musicothérapie réduit la douleur, l’anxiété et le stress et par là la prise médicamenteuse ». C’est ce qui amené le spécialiste à effectuer une étude sur l’effet du traitement auprès des patients souffrant de fibromyalgie ou lombalgie chronique. Ses recherches ont permis de réduire à 90% le taux de médication.

De son côté, le Professeur Jacques Touchon, chef du service de neurologie du CHU de Montpellier est d’avis qu’« Il reste encore beaucoup de recherches à mener, c’est vrai mais le constat de l’efficacité de la musicothérapie, je le fais au quotidien dans mon service. Pas comme une alternative aux médicaments mais en complément ».

Enfin, le CHU de Limoges procède actuellement à une étude sur l’effet de la musicothérapie chez des patients âgés souffrant d’artérite. Dirigée par Karine Le Goff, infirmière en chirurgie cardiaque et vasculaire, l’équipe a constaté que les douleurs sont atroces durant les séances de pansement des lésions des artères et elle « procède donc au soin pendant la séance de musicothérapie. L’étude est encore en cours mais les retours des patients sont très positifs. La musique détourne leur attention de la douleur ».